[BILLET by Strategic] Trump et la Rome Antique : «Take The Risk Or Lose The Chance»

Au moment où la toile se déchaîne pour railler la dernière bourde de Donald TRUMP, il est bon de se poser une question : Est-ce vraiment une bourde ?

Pour ceux qui l’ont raté, Donald Trump a déclaré «United States and Italy are bound together by a shared cultural and political heritage dating back thousands of years to Ancient Rome.».

Comme prévu, les tweets n’ont pas tardé et la phrase a d’abord essuyé une bordée de commentaires pour le moins humiliant sur l’état de l’Union à l’époque de la Rome Antique.

Quand on sait le soin apporté à n’importe quel discours, on peut imaginer que même si Donald Trump est le pire président qui soit, un discours prononcé dans le cadre d’une conférence de presse bilatérale est loin d’avoir été écrit sur le coin d’une nappe d’un bar à strip tease.

Mais alors pourquoi se ridiculiser lorsque l’on peut paraître intelligent ? C’est LA bonne question.

Pendant que le quidam moyen mesure sa culture générale à celle du Président des Etats-Unis, ce dernier a laissé (encouragé ?) l’offensive Turque en Syrie. Non, il n’est pas question d’histoire antique, mais plutôt d’une stratégie de communication destinée à détourner l’attention d’un mouvement géopolitique majeur.

Et vous ? Préférez-vous rire en famille d’une énième ânerie du Président Trump où voir des centaines de kurdes morts ou blessés dans un conflit auquel la majorité de la population, les américains en particulier, ne comprend rien ? Du coup les langages de la Maison Blanche deviennent crédibles : «Endless war must end» et le Président Américain se place du côté des américains qui ne veulent pas de cette guerre.
L’objectif de Trump reste la majorité des américains et la prochaine campagne présidentielle. Le reste du monde peut bien le moquer, il y a fort à parier qu’il sera encore à la Maison Blanche après la prochaine élection.

Trump ne veut pas plaire au monde, il veut conserver le pouvoir et l’attention.


Derrière les phrases et les frasques du sulfureux business man se cache souvent une redoutable stratégie de communication.
 «Take the risk or lose the chance ! »