[BILLET by Strategic] Covid-19 : l’art du rebond

L’épidémie mondiale de Covid-19 aura certainement des répercussions économiques plus graves que la crise financière de 2007-2008. Notre économie, déjà fragile, va probablement souffrir.

Et même si la Nouvelle-Calédonie parvient à gagner la bataille localement, les frontières ne vont pas rouvrir tant que le monde est encore en guerre.

Depuis quelques années, les forces vives de la Nouvelle-Calédonie avaient engagé une lente mutation pour s’habituer à la fin d’une croissance dopée par les grands projets métallurgiques.

La Nouvelle-Calédonie est une terre au temps long et les représentations du passé empêchent encore de mesurer l’ampleur de la révolution qui s’annonce. Pas question de basculer dans la prospective, évaluons simplement les options.

 

Est-ce trop tôt pour penser à l’après ?

Chaque jour, chaque heure nous prenons des décisions difficiles et nous devons les expliquer. Et en plus, il faut le faire à distance le plus souvent. Nos communications sont révolutionnées, nos projections économiques aussi et les urgences explosent avec la crainte pour nos vies et celles de nos proches.

 

« Pas le temps » ? Au contraire, c’est maintenant qu’il faut réfléchir. Le choix est restreint en réalité.

Penser et élaborer un plan de sortie de crise maintenant, c’est être le plus possible en maîtrise de votre destin économique. C’est l’option 1 ;

Attendre d’avoir une vision plus claire pour réfléchir et agir vite le moment venu. C’est l’option 2.

 

Quelle est la capacité de changement de votre entreprise ? Est-elle rapide ? Est-elle partagée ou acceptée ? Existe-t-elle réellement ?

 

Les critères de décision sont votre culture d’entreprise et votre communication :

  • Culture d’entreprise adaptée et partagée

Sujet typiquement relégué en tâche de fond, c’est votre première clé. Un collectif performant, des valeurs fortes, un leadership cohérent, c’est un patrimoine qui fera la différence quand vous aurez trouvé votre stratégie post-Covid19.

  • Communiquer pour déclencher l’action

Pour bouger vite, il faut se comprendre. Utiliser le même outil n’est pas suffisant, il faut parler la même langue, disposer de rituels et de porte-paroles identifiés.

Aujourd’hui, le management directif et des communications directes donnent souvent de bons résultats, c’est l’illusion liée la crise.

Mais demain, il faudra réorganiser l’entreprise, expliquer votre vision et mettre en mouvement, dans le même sens vos équipes. C’est là que la stratégie de communication joue un rôle clé.

Ce que vous faites aujourd’hui aura des répercussions demain. Ceux qui n’ont pas cultivé leur capital confiance avec employés et clients repartiront, certainement, avec un handicap.